[livre] L'organisation de la société wyrmer, par OraNN

Aller en bas

[livre] L'organisation de la société wyrmer, par OraNN

Message par OraNN le Mer 17 Juin - 15:15

L’organisation de la société wyrmer

Par Ertius Alfena, académicien de l’université impériale de Pertevue

Les Wyrmers représentent une société atypique parmi les peuples de l’Empire. On ne dira jamais assez que leur isolement pendant des siècles a permis de maintenir en place une culture inédite et particulièrement intéressante.

Si on étudie les paroles de Layah, le texte fondateur qui organise politiquement la société wyrmer, on s’aperçoit qu’il n’y a qu’une seule catégorie d’individu devant la loi: les xémels. Tout Wyrmer âgé de plus de quinze ans devient automatiquement xémel, c'est-à-dire majeur en quelque sorte. Le droit politique s’acquiert à partir du moment où un cens est versé. On parle alors de say-xémel. Tout le monde peut devenir say-xémel, le cens étant très bas.

Pourtant, la société wyrmer est de fait séparée en deux groupes : les nobles et les roturiers. Les familles qui dirigent chaque tribu (ou village) représentent les seules lignées de noblesse. L’origine de ces familles, les premiers individus qui les composaient et les raisons de leur prise de pouvoir se sont perdus dans les limbes du temps.

Les nobles ont une supériorité politique puisqu’ils dirigent les villages. Ils ont des comptes à rendre bien qu’on n’est jamais vu une famille destituée de son rang. Au pire, les évènements ou le hasard de la vie ont poussé d’autres individus de la famille à prendre le pas sur les dirigeants les moins populaires, sous la pression de la vindicte populaire.

Une chose étonnante pour nous, impériaux, est que les nobles wyrmers n’ont pas plus de valeur que les roturiers. Les nobles peuvent être poursuivis lors d’un procès, leur parole n’est pas mieux prise en compte que celle des roturiers. Les Wyrmers salueront un noble qu’ils croisent dans la rue avec autant de respect que n’importe quel autre habitant, ni plus, ni moins. Il n’y a pas d’étiquette qui privilégie les membres de la famille dominante par rapport à un autre individu. Les nobles sont sujets à l’impôt de la même façon que tous les autres.

Le terme roturier englobe donc tout le reste de la société, c'est-à-dire l’écrasante majorité. Forcément, ce groupe rassemble des individus aux profils très variés. Encore une fois, il n’y a pas de hiérarchie du point du vue du droit au sein de la roture pas plus que vis-à-vis des nobles. Pourtant, il y a tout de même un certain prestige à exercer certaines professions.

La plus prestigieuse est sans doute celle de savant ou chercheur wyrmer au sein de la Société des Ingénieurs Wyrmers. Beaucoup de corps de métiers nécessitent de passer par cette institution et les anciens membres sont respectés pour leur parcours. Il s’agit des barbiers, des architectes, des juristes…

Les métiers du commerce ont vu leur importance croître avec le développement des échanges avec l’Empire et la Guilde des Marchands de Lindyl. Les riches marchands ont pu s’offrir des demeures à Quiteterre et leur aisance matérielle a quelque peu accru les convoitises. Mais on reste très loin de la jalousie que peut susciter dans les terres impériales les richesses des plus grandes familles bourgeoises.

Comme dans notre société cultivée, les métiers manuels sont ceux qui exercent peut-être le moins d’attrait, bien que la majorité des Wyrmers des villages dépendent de la culture des terres, de la pêche, de l’exploitation minière ou du travail dans les manufactures. Mais encore une fois, les droits politiques de tous les Wyrmers sont garantis d’égale manière quelque soit le métier.

Il existe cependant une exception à l’égalité qui règne entre les Wyrmers : c’est l’organisation de la Légion. Elle établie une hiérarchie de grades semblable à son équivalent impérial. C’est probablement du à la naissance de la Légion wyrmer au moment de la guerre contre les Nordiques. L’organisation de l’armée s’est faite sur un modèle calquant les ennemis. Certes les Nordiques sont parfois désorganisés, mais ils reconnaissent l’autorité de leur chef, si tant est qu’il ne change pas trop souvent. La Légion apporte à la société wyrmer le contrepoids de son égalité envahissante.

A mon avis, c’est parce que le peuple wyrmer regroupe somme toute un petit nombre d’habitants sur une petite île que le modèle de société égalitaire fonctionne. En aucun cas, un Empire tel que Tamriel ne pourrait appliquer cette philosophie politique sous peine de voir toute la société exploser et fondre en anarchie.

_________________
avatar
OraNN
Admin

Nombre de messages : 1808
Age : 33
Localisation : Un peu partout dans l'Archipel !
Date d'inscription : 16/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://pertevue.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum