[livre] L'économie Wyrmer, par OraNN

Aller en bas

[livre] L'économie Wyrmer, par OraNN

Message par OraNN le Mer 20 Mai - 7:44

L’économie Wyrmer

Par Caccia Angius, éminente membre de l’Académie Impériale du Fort Sphérène, Lindyl



Les Wyrmers sont passés très rapidement d’une économie autarcique, imposée par leur isolement complet, à une économie ouverte depuis la colonisation de leur Archipel et leur rattachement à l’Empire de Tamriel.

Le commerce avec le peuple des elfes insulaires est prospère et il est facilité par l’utilisation d’une seule monnaie : la monnaie impériale. Les Wyrmers l’ont très vite adoptée dés les premières années de la colonisation.

La richesse des Wyrmers tient essentiellement à l’extraction de la férine et à son traitement. Ainsi, sans férine, l’Archipel n’aurait pas revêtu un intérêt aussi stratégique et Lindyl ne serait pas devenu un port commercial aussi important.

Les Wyrmers doivent donc beaucoup à l’Empire car c’est lui le principal acheteur de la férine. L’usage local et traditionnel se contente de faibles quantités. Mais avec l’arrivée des colons, et la construction du port de Lindyl, les marchands de l’Empire ont créé un véritable appel d’air pour le précieux minerai. En retour, les septims pleuvent en Pertevue pour qui sait les saisir.

Les Wyrmers ont également une organisation artisanale efficace puisque les villages se sont naturellement spécialisés dans un ou plusieurs types de manufactures. Ainsi, si vous désirez vous procurer des poteries, il faut se rendre dans le village de Xhaan, proche des ressources en argile. Si vous désirez acheter au contraire de la verrerie, il faut se rendre à Ariddan où les verriers récupèrent directement du sable fin des plages alentours… Ainsi, les artisans de ces manufactures peuvent produire en grande quantité pour tous les villages alentours, ce qui améliore leur expérience, la qualité de leurs produits, et diminue les prix.

Les manufactures sont réparties dans tous les villages. Il y a donc une répartition des richesses même si elle est loin d’être égale. Erridiz et Jarn-Kayl ont des manufactures liées à la férine (la mine et la forge). Ce sont ces activités qui intéressent le plus les marchands étrangers donc ils obtiennent plus de richesses que les autres villages.

Quiteterre est un cas à part. Cette capitale politique conçue comme une forteresse possède bien des manufactures. Elles sont liées à la forêt proche et exploitent le bois pour faire des éléments de charpentes, des outils ou du mobilier.

Mais la cité n’a pas été conçue pour le commerce. Elle n’a même pas d’accès maritime direct. L’intelligence des Wyrmers est d’avoir rendu le passage par la capitale obligatoire pour tous les produits manufacturés dés la signature des premiers traités avec l’Empire. Ainsi, les Wyrmers ont construit le Centre de Commerce. Les Impériaux sont obligés d’y négocier sur place les transactions. C’est pourquoi Quiteterre est devenu le carrefour de toutes les marchandises wyrmers. Dés lors, la richesse de la ville s’est amplifiée plus que dans les villages. La Capitale déjà disproportionnée par rapport aux petits villages locaux, n’a de cesse d’étaler sa puissance commerciale.

Mais quels sont les produits qui s’échangent ? On a déjà parlé de la férine et des objets artisanaux qui y sont liés (armes, armures, bijoux…) qui sont vraiment le moteur de l’économie Wyrmer. Mais on ne peut la réduire uniquement à ça. En effet, les Wyrmers produisent des objets de la vie courante comme les poteries qui se retrouvent sur les marchés locaux, même à Lindyl. Ils produisent des denrées alimentaires dont les surplus trouvent preneurs sans problème. Là où ils excellent le plus, c’est dans les produits de luxe. Meubles, verreries, ou encore vin de Pertevue… Les Impériaux raffolent de ces objets et en achètent beaucoup. On retrouve des revendeurs en Vvardenfell, sur le continent. Et parfois, ces produits exotiques arrivent même sur les étals des riches marchands de Cyrodiil…

Les Wyrmers tirent donc profit de leur ressource naturelle principale, la férine. Mais leur savoir-faire et leur intelligence leur a permis d’organiser leur économie autour d’autres éléments. L’organisation de leurs manufactures, de leurs villages et du Centre de Commerce permet de répartir les richesses, même si Quiteterre en tire le plus de bénéfices par son rôle de carrefour obligatoire.

_________________
OraNN
OraNN
Admin

Nombre de messages : 1808
Age : 33
Localisation : Un peu partout dans l'Archipel !
Date d'inscription : 16/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://pertevue.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum