[livre] La férine, par OraNN

Aller en bas

[livre] La férine, par OraNN

Message par OraNN le Dim 5 Avr - 17:51

La férine

Par Lucius Vorenus, de l'Académie Impériale de Pertevue


L'histoire de la férine est indissociable de l'histoire de l'Archipel de Pertevue depuis qu'il a été fièrement conquis par l'Empire de Tamriel. En effet, la férine est un métal très précieux car très rare sur le continent alors qu'il est abondant sur Pertevue et que les Wyrmers sont passés maitres dans l'art de le travailler.

La férine a été, dès le début de la colonisation, au coeur des traités. Il y est fait mention dès 3E286 et la signature du second amendement. Les Wyrmers savaient bien sûr que ce métal était précieux, mais ils ignoraient à quel point il était rare en Cyrodiil et dans l'Empire. Les Impériaux ont pu arracher un bout de la montagne de Galsinn d'où le minerai est extrait (l'actuelle mine impériale de férine), mais les plus importants filons restent du côté wyrmer. De même, les techniques de travail de la férine sont certes copiées par les impériaux, mais très rarement égalées, même de nos jours.

Les Wyrmers extraient la férine d'une mine très riche sur le territoire du village d'Erridiz. Afin de la travailler dans de meilleures conditions, elle est envoyée à Jarn-Kayl où la force de la rivière permet d'entretenir une forge puissante. La température de fusion du métal est en effet très élevée.

Les Wyrmers ont une utilisation assez restreinte de la férine. Traditionnellement, ils l'utilisent presque pure pour forger les parties tranchantes des armes et les armures brillantes des gardes. Ces armures, lourdes ou légères en fonction du corps d'armes qui les emploie, sont d'une valeur extrême aux yeux des cyrodiléens qui n'auraient jamais envisagé, avant la colonisation, que ce métal si rare ailleurs puisse recouvrir les soldats de toute une armée. Les propriétés guerrières de ce métal sont assez bonnes et compensent d'un point de vue stratégique la quasi-absence de minerai d'ébonite sur l'ile principale de Pertevue.

Les Wyrmers ont, de tout temps, apprécié la brillance et le teint légèrement bleuté de la férine pour en faire des bijoux, ou des objets de décorations. Mais cet artisanat a explosé pour le commerce avec les impériaux. C'est ainsi que les wyrmers sont passés maitres dans l'art d'utiliser des feuilles de férine. C'est une technique dont ils ont quasiment le monopole et qui permet de recouvrir des armes ou tout autre objet d'une fine couche de férine. Ainsi habillé, l'objet devient brillant, et surtout plus résistant. C'est ainsi qu'aujourd'hui, bon nombre d'armes ou de bijoux originaire de la culture impériale est transformé en objet de férine. Ainsi, par ce travail de ferronnerie et d'orfèvrerie, les Wyrmers ajoutent une valeur importante sur les marchandises qu'ils revendent ensuite aux marchands de Lindyl.

La férine est encore aujourd'hui au coeur d'affaires stratégiques et politiques importante. Les quantités envoyées vers Cyrodiil augmentent régulièrement mais cela ne va jamais assez vite pour les Impériaux qui s'enrichissent de ce commerce. De l'autre côté, les Wyrmers sont de moins en moins enclins à vendre une partie de la richesse de leur île. L'art de travailler la férine est de moins en moins l'apanage des seuls maitres forgerons wyrmers et ceux-ci craignent de plus en plus le moment où les forgerons impériaux imiteront correctement leurs productions...

_________________
OraNN
OraNN
Admin

Nombre de messages : 1808
Age : 33
Localisation : Un peu partout dans l'Archipel !
Date d'inscription : 16/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://pertevue.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum