[Livre] La construction de Quiteterre

Aller en bas

[Livre] La construction de Quiteterre

Message par OraNN le Ven 22 Fév - 19:46

Je poste ce livre ici, mais il y aura peut-être quelques modifs à faire en fonction de l'évolution du background. J'ai déjà corrigé des petites choses. Cool

_______________________________________________________

La construction de Quiteterre

La ville de Quiteterre, Kéra-Soléc en Wyrmer, a été fondée vers 2E 810 lors de la guerre dite Hérac par les elfes insulaires qui opposa ces même elfes aux Nordiques lorsque ces derniers essayèrent d'envahir l'Archipel.

Selon la légende, c'est à l'intiative de Lorken, le roi légendaire des Wyrmers, que les elfes s'installèrent sur le plateau de Wahyac, situé à l'emplacement actuel de la ville. En réalité, c'est un jeune paysan qui aurait soumis l'idée à Lorken de se placer en hauteur pour se défendre. L'histoire n'a pas retenu son nom.

La cité fut construite rapidement, sous la pression nordique comme nous l'apprend Sisdinn dans ses textes.

A son époque, la ville ne prenait que l'espace entre l'actuelle entrée et la place centrale de Quiteterre. Elle était construite en bois, des murailles au habitations. Lorsque les Nordiques la qualifièrent d'Imprenable, la cité n'avait pas l'impressionant système de défense actuel, cependant les Wyrmers savaient déjà exploiter la différence de hauteur entre eux et les assaillants.

Une fois les Nordiques partis, les Wyrmers décidèrent de changer de régime politique. Quiteterre fut déclarée capitale du jeune Etat Wyrmer. Cela eut pour conséquence d'attirer de nombreux elfes vers la cité. En une dizaine d'années, le plateau de Wahyac fut parsemé de maisons ainsi que la plaine devant l'entrée jusqu'à l'actuel emplacement de la ferme à Guar.

Vers 3E 10, une épave de navire s'échoua sur la plage au Sud-Ouest de Quiteterre, juste après la falaise. A son bord, l'équipage était mort et, du fait de la peste jaune d'Akavir, la race de cet équipage était méconnaissable.

La maladie se propagea en quatre jours comme nous le raconte le livre du barbier Arènack. Chaque village fut infecté par le virus. Le Conseil Wyrmer de l'époque gouverné par Vychnaèl prit la décision de brûler tout foyer touché par la maladie. Ces incendies volontaires devaient être encadrés par l'armée pour la sécurité de la cité ou des villages.

Les Wyrmers n'avaient jamais eu le temps de devenir des spécialistes en incendie, et, un jour de Hautzénith, le feu qui avait été mis au foyer d'Alèainol, qui se situait dans la plaine devant Quiteterre, se propagea sur les maisons avoisinantes à cause du vent qui s'était levé.

Les conséquences furent terribles. Les elfes ne réussirent pas à maîtriser l'incendie mais avec le renfort de la pluie qui tomba quatre jours plus tard, le feu fut éteint. C'est alors que les Wyrmers découvrirent un paysage dévasté. Le livre d'Arènack nous décrit l'odeur de brûlé, l'eau mélangée à la cendre en une sorte de boue noîratre, visqueuse, tachant chaque brin d'herbe.

Il n'y avait plus une seule maison dans la plaine. Le feu avait commencé à s'attaquer aux maisons sur le plateau. Il y avait un trou de l'entrée actuelle de Quiteterre jusqu'à la Tour des Brûmes. Bien sûr, ces batiments n'existaient pas à l'époque, et justement, le Grand Conseil Wyrmer décida de remplacer le bois par la pierre dans Quiteterre et de donner à la ville des bâtiments qui montreraient son importance.

Le premier bâtiment important construit fut le poste de l'entrée. De prime abord, on a l'impression qu'il s'agit de quatre petites tours mais, en fait, nous avons bien là un seul et unique bâtiment.
Le poste fut créé à l'origine pour contrôler les allées et venues des citoyens, pour voir si ceux-ci n'étaient pas atteints d'une quelconque maladie. On doit ce bâtiment à deux chefs de projet encouragés par le Grand Conseil, Boldènan et Méram.

Voilà la première fois que l'on entend parler de ce dernier. On ne sait quel était son métier avant mais Méram devint l'architecte de Quiteterre.

On sait que Boldènan connut une fin tragique. Lors de la construction du poste d'entrée, lorsqu'il fallut creuser pour relier les quatres tours, un éboulement ensevelit Boldènan et son équipe. Deux wyrmers sur les seize ont pu être sauvés.

Après avoir fini le poste, Méram entréprit d'entourer la ville de remparts. Son idée était de faire des murs hauts et légèrement pentus pour que l'ennemi ait du mal à passer. Comme le montrent quelques plans retrouvés, il prévoyait de mettre des piques, sur la partie externe à la cité, de l'enceinte. Il ne laissa qu'une entrée à la ville alors qu'il y en avait quatre auparavent.

Il dessina un palais pour le Conseil Wyrmer sur le plateau de Mohamn, à côté du plateau de Wahyac. Jusqu'alors, le Conseil se réunissait dans une énorme maison attribuée au roi au centre de Quiteterre. Il pensa à un pont pour relier les deux plateaux.

Méram meurt vers 3E 25, selon nos estimations. Il a revolutionné Quiteterre et le peuple, reconnaissant, le compte parmis les héros Wyrmers.

Son disciple, Holèc, termine le travail avec le pont, les remparts autour du Mohamn et avec le palais auquel il se permet de ne pas respecter les plans à la lettre en rajoutant une tour extrêmement bien pensée. Des câbles en férine traîtée permettent de soulever la lourde plateforme, quelque chose de jamais vu, que ce soit chez les Impériaux ou même chez les Dwemers.

Se créant de toute pièce une nouvelle architecture, les Wyrmers firent preuve d'une très grande ingéniosité. D'ailleurs les elfes ont toujours été très créatifs comme je le montre dans mon livre "Le talent Wyrmer."

Il faut attendre six ans après la mort de Holèc, donc en 3E 41, pour que la Cité-Royale adopte les maisons en pierre. Par ordre du roi Amalèc, pour éviter la tragédie de 3E 10, comme le souhaitaient les membres du Conseil de l'époque sans que cela ne soit fait, chaque maison devait être en pierre. Jusque là, la masse de travail était si importante que les Wyrmers n'étaient pas décidés à s'y attaquer. Et Amalèc, fraîchement élu roi (voir constitution Wyrmer "paroles de Layah"), prit cette décision peu de temps après sa montée sur le "trône Wyrmer" pour faire bouger les choses.

Après avoir stocké devant Quiteterre presque tous les blocs qu'ils allaient utiliser pour construire les maisons de la ville, ce qui faisait un énorme tas de gré à la porte de la cité, les elfes entreprirent la construction, prevue en deux ans, de toutes les maisons de Quiteterre.

Dans le même décret royal que celui qui demande des constructions en pierre, Amalèc interdit de construire devant Quiteterre comme c'était le cas auparavant. Le décret stipule que de larges rues doivent être tracées dans la cité pour empêcher les flammes de passer rapidement d'un bâtiment à l'autre. Ceci eut pour effet de limiter le nombre de citoyens dans la ville.

Les quatre architectes qui devaient établir les plans de la cité furent débordés. Les citoyens faisaient tout pour empêcher d'être expulsés vers l'un des villages car leurs maisons étaient sur le plan d'une route. De plus, les architectes s'étaient mis en tête d'offrir un parc aux citoyens. Ceci était bien acceuilli mais pas par ceux qui devaient déménager. Initialement prévu au centre de la cité, ce parc fut déplacé sur le plan au Sud de la cascade puis sur le plateau de Mohamn et enfin à sa position actuelle, c'est grâce au Conseil que l'emplacement fut établi, les habitants de la zone durent partir.

Tout ceci eut pour effet de fâcher entre eux les quatre architectes. Ils n'étaient plus jamais d'accord et faisaient presque ce qu'ils voulaient, sans se consulter. Souvent, l'un interdisant ce que l'autre venait d'accorder et ainsi de suite.

Au final, les maisons de la ville étaient placées n'importe comment, certaines prennant plus de place que prévu.

Prévu en deux ans, la construction de l'ensemble des maisons de Quiteterre prit quatre à cinq années.

L'un des architectes, Olkrés, fut dénoncé, probablement par l'un des trois autres. On lui reproche d'avoir été acheté par l'un des riches habitants de la ville pour ne pas être expulsé vers l'un des villages voisins. Les autres architectes disaient qu'ils étaient outrés, que c'était une honte, qu'ils étaient totalement choqués. Le roi mécontent de l'attitude de tous les architectes, car persuadé que les autres aussi avaient été achetés et à cause de leur travail dans Quiteterre notament toute la place perdue, convoqua le Grand Conseil Wyrmer dans une réunion du Tribunal Wyrmer. Il fut décidé l'une des sentences suprêmes envers les architectes selon les elfes c'est-à-dire leur retirer la citoyenneté.

Il se passa près de dix ans sans que Kéra-Solèc ne fut changée. Nous sommes en 3E 57 et le bâtiment réservé à l'armée Wyrmer s'effondra ainsi qu'une partie des remparts qui se trouvaient à côté une nuit en Eté. De toute manière, les chefs de l'armée n'étaient pas satisfaits du bâtiment. Ils voulaient une tour pour défendre la cité en cas d'attaque.

Les chefs de l'armée exposèrent ce qu'ils voulaient exactement et deux nouveaux ingénieurs de la Socièté des Ingénieurs Wyrmers furent désignés pour concevoir l'architecture de la tour.

La tour géante, appelée tour des brûmes par les Impériaux, convenait aux militaires. Elle fut construite en quatre ans et les Wyrmers durent pour l'occasion inventer plusieurs objets tels la grue de plusieurs métres de haut ou reprendre certaines techniques inventées pour monter la tour du Conseil comme construire au sol et monter plus tard. La toute nouvelle Socièté des Ingénieurs Wyrmers, conçue pour résoudre maints problèmes et aider les Wyrmers, eut beaucoup de travail. Mais aucun problème ne perturba la construction.

Vers 3E 64, un feu se déclara dans Quiteterre et détruisit deux maisons. Mais aucun autre dégat ne fut à déplorer. A la place, les Wyrmers décidèrent de construire quelque-chose qu'ils voulaient depuis longtemps, une place pour les plus grands héros de leur histoire. Et la place vit le jour. Une des constructions les plus simple de la ville. On déplaca les tombeaux qui se trouvaient dans les catacombes pour les mettre sur la place.

Quiteterre ne connut plus par la suite de changements majeurs.

Hodrayn Dareck, professeur de l'académie de Lindyl, expert de l'histoire wyrmer, vivant à Quiteterre.

_________________
OraNN
OraNN
Admin

Nombre de messages : 1808
Age : 33
Localisation : Un peu partout dans l'Archipel !
Date d'inscription : 16/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://pertevue.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] La construction de Quiteterre

Message par tiaremoana le Mer 7 Mai - 3:58

Livre] La construction de Quiteterrepar OraNN le Ven 22 Fév. à 21:46
Je poste ce livre ici, mais il y aura peut-être quelques modifs à faire en fonction de l'évolution du background. J'ai déjà corrigé des petites choses.

_______________________________________________________

La construction de Quiteterre

La ville de Quiteterre, Kéra-Soléc en Wyrmer, a été fondée vers 2E 810 lors de la guerre dite Hérac par les elfes insulaires qui opposa ces même elfes aux Nordiques lorsque ces derniers essayèrent d'envahir l'Archipel.

Selon la légende, c'est à l'initiative de Lorken, le roi légendaire des Wyrmers, que les elfes s'installèrent sur le plateau de Wahyac, situé à l'emplacement actuel de la ville. En réalité, c'est un jeune paysan qui aurait soumis l'idée à Lorken de se placer en hauteur pour se défendre. L'histoire n'a pas retenu son nom.

La cité fut construite rapidement, sous la pression nordique comme nous l'apprend Sisdinn dans ses textes.

A son époque, la ville ne prenait que l'espace entre l'actuelle entrée et la place centrale de Quiteterre. Elle était construite en bois, des murailles aux habitations. Lorsque les Nordiques la qualifièrent d'Imprenable, la cité n'avait pas l'impressionnant système de défense actuel, cependant les Wyrmers savaient déjà exploiter la différence de hauteur entre eux et les assaillants.

Une fois les Nordiques partis, les Wyrmers décidèrent de changer de régime politique. Quiteterre fut déclarée capitale du jeune État Wyrmer. Cela eut pour conséquence d'attirer de nombreux elfes vers la cité. En une dizaine d'années, le plateau de Wahyac fut parsemé de maisons, ainsi que la plaine devant l'entrée jusqu'à l'actuel emplacement de la ferme à Guar.

Vers 3E 10, une épave de navire s'échoua sur la plage au Sud-Ouest de Quiteterre, juste après la falaise. A son bord, l'équipage était mort et, du fait de la peste jaune d'Akavir, la race de cet équipage était méconnaissable.

La maladie se propagea en quatre jours comme nous le raconte le livre du barbier Arènack. Chaque village fut infecté par le virus. Le Conseil Wyrmer de l'époque gouverné par Vychnaèl prit la décision de brûler tout foyer touché par la maladie. Ces incendies volontaires devaient être encadrés par l'armée pour la sécurité de la cité ou des villages.

Les Wyrmers n'avaient jamais eu le temps de devenir des spécialistes en incendie, et, un jour de Hautzénith, le feu qui avait été mis au foyer d'Alèainol, qui se situait dans la plaine devant Quiteterre, se propagea sur les maisons avoisinantes à cause du vent qui s'était levé.

Les conséquences furent terribles. Les elfes ne réussirent pas à maîtriser l'incendie mais avec le renfort de la pluie qui tomba quatre jours plus tard, le feu fut éteint. C'est alors que les Wyrmers découvrirent un paysage dévasté. Le livre d'Arènack nous décrit l'odeur de brûlé, l'eau mélangée à la cendre en une sorte de boue noirâtre, visqueuse, tachant chaque brin d'herbe.

Il n'y avait plus une seule maison dans la plaine. Le feu avait commencé à s'attaquer aux maisons sur le plateau. Il y avait un trou de l'entrée actuelle de Quiteterre jusqu'à la Tour des Brumes. Bien sûr, ces bâtiments n'existaient pas à l'époque, et justement, le Grand Conseil Wyrmer décida de remplacer le bois par la pierre dans Quiteterre et de donner à la ville des bâtiments qui montreraient son importance.

Le premier bâtiment important construit fut le poste de l'entrée. De prime abord, on a l'impression qu'il s'agit de quatre petites tours mais, en fait, nous avons bien là un seul et unique bâtiment.
Le poste fut créé à l'origine pour contrôler les allées et venues des citoyens, pour voir si ceux-ci n'étaient pas atteints d'une quelconque maladie. On doit ce bâtiment à deux chefs de projet encouragés par le Grand Conseil, Boldènan et Méram.

Voilà la première fois que l'on entend parler de ce dernier. On ne sait quel était son métier avant mais Méram devint l'architecte de Quiteterre.

On sait que Boldènan connut une fin tragique. Lors de la construction du poste d'entrée, lorsqu'il fallut creuser pour relier les quatre tours, un éboulement ensevelit Boldènan et son équipe. Deux wyrmers sur les seize ont pu être sauvés.

Après avoir fini le poste, Méram entreprit d'entourer la ville de remparts. Son idée était de faire des murs hauts et légèrement pentus pour que l'ennemi ait du mal à passer. Comme le montrent quelques plans retrouvés, il prévoyait de mettre des piques, sur la partie externe à la cité, de l'enceinte. Il ne laissa qu'une entrée à la ville alors qu'il y en avait quatre auparavant.

Il dessina un palais pour le Conseil Wyrmer sur le plateau de Mohamn, à côté du plateau de Wahyac. Jusqu'alors, le Conseil se réunissait dans une énorme maison attribuée au roi au centre de Quiteterre. Il pensa à un pont pour relier les deux plateaux.

Méram meurt vers 3E 25, selon nos estimations. Il a révolutionné Quiteterre et le peuple, reconnaissant, le compte parmi les héros Wyrmers.

Son disciple, Holèc, termine le travail avec le pont, les remparts autour du Mohamn et le palais pour lequel il se permet de ne pas respecter les plans à la lettre en rajoutant une tour extrêmement bien pensée. Des câbles en férine traitée permettent de soulever la lourde plateforme, quelque chose de jamais vu, que ce soit chez les Impériaux ou même chez les Dwemers.

Se créant de toute pièce une nouvelle architecture, le peuple Wyrmer fit preuve d'une très grande ingéniosité. D'ailleurs les elfes ont toujours été très créatifs comme je le montre dans mon livre "Le talent Wyrmer."

Il faut attendre six ans après la mort de Holèc, donc en 3E 41, pour que la Cité Royale adopte les maisons en pierre. Par ordre du roi Amalèc, pour éviter la tragédie de 3E 10, comme le souhaitaient les membres du Conseil de l'époque sans que cela ne soit fait, chaque maison devait être en pierre. Jusque là, la masse de travail était si importante que les Wyrmers n'étaient pas décidés à s'y attaquer. Et Amalèc, fraîchement élu roi (voir constitution Wyrmer "paroles de Layah"), prit cette décision peu de temps après sa montée sur le "trône Wyrmer" pour faire bouger les choses.

Après avoir stocké devant Quiteterre presque tous les blocs qu'ils allaient utiliser pour construire les maisons de la ville, ce qui faisait un énorme tas de grès à la porte de la cité, les elfes entreprirent la construction, prévue en deux ans, de toutes les maisons de Quiteterre.

Dans le même décret royal que celui qui demande des constructions en pierre, Amalèc interdit de construire devant Quiteterre comme c'était le cas auparavant. Le décret stipule que de larges rues doivent être tracées dans la cité pour empêcher les flammes de passer rapidement d'un bâtiment à l'autre. Ceci eut pour effet de limiter le nombre de citoyens dans la ville.

Les quatre architectes qui devaient établir les plans de la cité furent débordés. Les citoyens faisaient tout pour empêcher d'être expulsés vers l'un des villages car leurs maisons étaient sur le plan d'une route. De plus, les architectes s'étaient mis en tête d'offrir un parc aux citoyens. Ceci était bien accueilli mais pas par ceux qui devaient déménager. Initialement prévu au centre de la cité, ce parc fut déplacé sur le plan au Sud de la cascade puis sur le plateau de Mohamn et enfin à sa position actuelle; c'est
le Conseil qui décida de l'emplacement et les habitants de la zone durent partir.

Tout ceci eut pour effet de fâcher entre eux les quatre architectes. Ils n'étaient plus jamais d'accord et faisaient presque ce qu'ils voulaient, sans se consulter. Souvent, l'un interdisant ce que l'autre venait d'accorder et ainsi de suite.

Au final, les maisons de la ville étaient placées n'importe comment, certaines prenant plus de place que prévu.

Prévue en deux ans, la construction de l'ensemble des maisons de Quiteterre prit quatre à cinq années.

L'un des architectes, Olkrés, fut dénoncé, probablement par l'un des trois autres. On lui reprochait d'avoir été acheté par l'un des riches habitants de la ville pour ne pas être expulsé vers l'un des villages voisins. Les autres architectes disaient qu'ils étaient outrés, que c'était une honte, qu'ils étaient totalement choqués. Le roi mécontent de l'attitude de tous les architectes, car persuadé que les autres aussi avaient été achetés et déçu de leur travail dans Quiteterre notamment de toute la place perdue, convoqua le Grand Conseil Wyrmer dans une réunion du Tribunal Wyrmer. Il fut décidé l'une des sentences suprêmes envers les architectes selon les elfes c'est-à-dire leur retirer la citoyenneté.

Il se passa près de dix ans sans que Kéra-Solèc ne fut changée. C’est en 3E 57, une nuit d’été, que le bâtiment réservé à l'armée Wyrmer s'effondra ainsi qu'une partie des remparts qui se trouvaient à côté . De toute manière, les chefs de l'armée n'étaient pas satisfaits du bâtiment. Ils voulaient une tour pour défendre la cité en cas d'attaque.

Les chefs de l'armée exposèrent ce qu'ils voulaient exactement et deux nouveaux ingénieurs de la Société des Ingénieurs Wyrmers furent désignés pour concevoir l'architecture de la tour.

La tour géante, appelée tour des brumes par les Impériaux, convenait aux militaires. Elle fut construite en quatre ans et les Wyrmers durent pour l'occasion inventer plusieurs objets tels la grue de plusieurs mètres de haut ou reprendre certaines techniques inventées pour monter la tour du Conseil comme construire au sol et monter plus tard. La toute nouvelle Société des Ingénieurs Wyrmers, conçue pour résoudre maints problèmes et aider les Wyrmers, eut beaucoup de travail. Mais aucun problème ne perturba la construction.

Vers 3E 64, un feu se déclara dans Quiteterre et détruisit deux maisons. Mais aucun autre dégât ne fut à déplorer. A la place, les Wyrmers décidèrent de construire quelque chose qu'ils voulaient depuis longtemps : une place pour les plus grands héros de leur histoire. Et la place vit le jour. Une des constructions les plus simple de la ville. On déplaça les tombeaux qui se trouvaient dans les catacombes pour les mettre sur la place.

Quiteterre ne connut plus par la suite de changements majeurs.

Hodrayn Dareck, professeur de l'académie de Lindyl, expert de l'histoire wyrmer, vivant à Quiteterre
tiaremoana
tiaremoana

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum